journee_mondiale_des_rroms
qui_sont_les_rroms



Le peuple rrom est un peuple d’origine indienne,  dont les ancêtres sont venus de la moyenne vallée du Gange, en d’Inde du Nord, il y a environ 800 ans.

Ils sont aujourd'hui dispersés dans le monde entier, surtout sur notre continent. Parvenus en Europe par l'Asie Mineure et le Bosphore, ils se sont installés d’abord dans les Balkans, puis dans les Carpates et petit à petit dans tous pays européens, de la Grèce à la Finlande et de la Russie à l'Europe occidentale (Espagne, Portugal, France, Allemagne et Royaume Uni). On compte environ 12 millions de Rroms en Europe, les deux pays qui en abritent le plus étant la Roumanie et la Bulgarie.

Les Rroms au sens large se subdivisent principalement en Rroms dits "orientaux" (85% du total), en Sintés (souvent appelés Manouches en France – 4%) et en Kalés (ou Gitans – 10%), en Gypsies (ou Romanichals en Grande-Bretagne – 0,5%) – sans compter divers groupes de moindre importance numérique mais tout aussi Rroms que les autres Rroms. Au niveau européen, ils sont aujourd’hui sédentaires à 96%.

Les Rroms sont un peuple sans territoire compact, qui n’a jamais eu de revendications territoriales, mais qui est lié par une conscience identitaire, une origine, une culture et une langue communes. La non revendication territoriale a même été formalisée au 5e Congrès de l’Union Rromani Internationale qui se tint à Prague en 2000, et qui proclama la nation rrom comme une nation sans territoire compact.

Environ un demi-million de Rroms, Sinté et Kalé vivent en France, ce qui représente environ 1% de la population. Historiquement, en France c’est surtout le nom « tsigane » qui a désigné cette population. Cependant, le terme porte souvent à confusion, puisqu’il est appliqué aussi à d’autres groupes ou individus sans aucun rapport avec le peuple et la culture rromani. Quant à l’appellation, plus récente, de « gens du voyage », il s’agit d’une appellation administrative qui elle non plus n’a de rapport avec la population rromani, mais qui reste le vecteur de toutes les politiques et pratiques discriminatoires à l’égard des Rroms, Sinté et Kalé de France.

banniere